Qu’est-ce qu’un pari handicap dans les paris sportifs ?

On entend beaucoup parler du pari handicap, mais encore peu de parieurs le maîtrisent vraiment et savent l’utiliser dans les paris sportifs. Disponible pour presque tous les sports, ce type de pari a été longtemps interdit en France par l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne). Mais après son autorisation sur le marché du pronostic, le pari handicap gagne en popularité, et les bookmakers sont de plus en plus nombreux à le proposer sur leurs sites.

Le pari avec handicap, c’est quoi ?

pari avec handicapLe pari avec handicap, ou plus simplement le pari handicap, est une stratégie qui consiste à parier sur le résultat d’un match en attribuant un handicap de points au favori de la rencontre. Cette technique consiste donc à estimer l’écart de points existe entre les deux protagonistes de la rencontre.

L’objectif du pari handicap est d’obtenir des cotes plus élevées que sur un pari simple. En pariant de cette façon, on admet que le nom du vainqueur est quasiment sûr, et on décide alors de s’intérêt plutôt à l’écart avec lequel le vainqueur emportera le match. Autrement dit, on rééquilibre en quelque sorte les cotes, en donnant ou en enlevant des points à l’une des équipes.

Dans l’Hexagone, tous les bookmakers agréés par l’ARJEL proposent sur leurs sites une option de pari à handicap. Toutefois, le nom de cette option varie d’un opérateur à l’autre : sur Bwin par exemple, on la trouve sous le nom « Handicap », tandis que sur PMU France, elle s’appelle « Vainqueur avec handicap ».

Sur quels sports parier avec handicap ?

Le pari à handicap se démocratise de plus en plus aujourd’hui, et contrairement à ses débuts en 2011, il est possible de le trouve dans de nombreux sports. Bien entendu, le principe peut être différent en fonction du sport choisi, comme c’est le cas pour le football, le tennis, le basket ou encore le rugby.

Le pari handicap dans le football

Le pari avec handicap football repose sur l’écart de buts entre les deux équipes. Ainsi, une équipe se voit attribuer un certain handicap de buts avant même le début du match. Cet écart varie de 1 but à plus de 5 buts, en fonction de la crédibilité de chaque équipe.

À titre d’illustration, prenons un exemple sur une rencontre entre Bayern Munich et MSV Duisburg, et supposons que le site de paris en ligne définit un handicap 0:2 (soit, 2 buts sont ajoutés préalablement à MSV Duisburg). Si Bayern gagne 1 à 0, alors avec le handicap, le résultat final est de 1 à 2 (car MSV Duisburg bénéficie d’un handicap de 2). Ainsi, vous gagnez si vous avez placé un pari à handicap sur Duisburg.

Le pari handicap au tennis

Le handicap au tennis prend la forme de nombre de sets ou de nombre de jeux. Toutefois, le principe reste le même que pour le handicap au football.

  • Pour un handicap jeux, dans le handicap Nadal +2.5 jeux vs Federer, si Nadal perd le match 7/6-7/6, alors votre pari sera tout de même gagnant.
  • Pour un handicap sets : Nadal +1.5 set vs Federer, si Nadal gagne le match ou le perd avec 1 set d’écart, votre pari sera encore gagnant.

Le pari handicap au basket, rugby et baseball

pari avec handicap basketball

Les bookmakers proposent aussi des handicaps sur des sports de niche comme le basket, le rugby et le baseball. Dans ces sports, les paris handicaps sont exprimés en nombre de points, contrairement au football et au tennis. Par exemple, si vous misez sur Miami Heat +6.5 points contre les Golden State Warriors, vous gagnez si les Miami Heat remportent le match ou le perdent par 6 points d’écart au maximum.