Pourquoi a-t-on les doigts fripés quand ils restent longtemps dans l’eau ?

Après avoir passé un long moment dans l’eau, les doigts finissent par se friper. Ils se plissent ou présentent des rides. Il en est de même pour les orteils. C’est un phénomène que plusieurs personnes ont connu au moins une fois dans leur vie. Cependant, comment peut-on l’expliquer ? Certaines études scientifiques ont été menées afin d’apporter une explication au plissement des doigts. Nous vous en disons plus.

La théorie de l’osmose

doigts fripés longtemps dans eauPendant longtemps, les biologistes ont pensé que le plissement de la peau des doigts était dû au phénomène d’osmose. Selon les scientifiques, après avoir passé un long moment dans l’eau, l’eau pénétrerait la peau, ce qui serait à l’origine des doigts fripés. Cette explication a longtemps été considérée comme vraie jusqu’à la réalisation des études scientifiques.

Les doigts plissés : une réaction du système nerveux

En 2011, des scientifiques américains ont apporté une explication différente de la théorie de l’osmose. D’après les résultats de leurs travaux, le système nerveux est responsable du plissement des doigts dans l’eau. Après une longue exposition dans l’eau, le cerveau provoque la diminution du volume des vaisseaux sanguins situés au niveau des doigts et des orteils. La diminution des vaisseaux sanguins a certes lieu, mais la peau des doigts conserve toujours la même surface. Il y a donc un déphasage. C’est ce qui fait que les doigts se fripent.

Par ailleurs, l’action du système nerveux ne touche pas que les vaisseaux sanguins situés au niveau des doigts. Lorsqu’on reste longtemps dans l’eau, la respiration et le rythme cardiaque sont également régulés afin de mieux résister aux conditions physiques du milieu aqueux. Cette réaction du système nerveux est considérée comme une mesure de protection du corps quand on passe trop de temps dans l’eau. Certains considèrent ces différentes réactions comme un signal pour nous dire qu’il est temps de sortir de l’eau.

Les doigts plissés pour mieux saisir les objets en milieu aqueux

doigts fripés eauDes chercheurs de l’université de Newcastle (Angleterre) ont également effectué une étude pour expliquer le plissement des doigts après un long moment dans l’eau. Selon les résultats issus de leur étude, les doigts se fripent pour permettre de mieux attraper ou saisir les objets en milieu aquatique. En d’autres termes, l’apparition des rides sur la peau des doigts et des pieds confère une meilleure dextérité à l’homme dans l’eau.

En effet, quand la peau des doigts ne se fripe pas dans l’eau, on a du mal à avoir une bonne prise en main. Pour donner du crédit à leur étude, les chercheurs de l’université de Newcastle ont expliqué les expériences qu’ils ont effectuées.

L’expérience des chercheurs de l’université de Newcastle

Pour réaliser leur étude, les chercheurs ont sollicité la participation de 20 volontaires qui ont fait office de ” cobayes”. L’étude consistait à déplacer des billes et des plombs de pêche suivant un itinéraire donné. Il s’agissait de faire passer les billes et les plombs avec la main droite à travers un trou. Ensuite, les récupérer avec la main gauche de l’autre côté du trou. L’expérience s’est déroulée en deux étapes dans un aquarium.

Dans un premier temps, les volontaires ont effectué l’exercice avec des doigts secs. C’est-à-dire qu’ils ont déplacé les objets sans attendre que leurs doigts se fripent sous l’action de l’eau. Ensuite, ils ont refait l’exercice, mais cette fois avec des doigts plissés. Ils ont plongé leurs mains dans l’eau pendant 30 minutes avant de déplacer les objets. Le résultat a révélé qu’avec les mains fripées, les volontaires ont déplacé les billes et plombs de pêche plus rapidement, en un rien de temps.

Les doigts plissés : un facteur de subsistance de l’espèce humaine

D’après certaines théories, les doigts fripés auraient permis à nos ancêtres de survivre dans des conditions de vie peu confortables. Ils arrivaient à chasser, pêcher, cueillir des fruits ou se déplacer sans glisser sous la pluie ou dans l’eau. De même, ils parvenaient à se déplacer sur des roches ou surfaces glissantes en milieu humide à pied nu sans tomber. Cette morphologie qu’adoptent les doigts et les orteils était indispensable pour nos ancêtres, étant donné qu’ils ne disposaient pas de technologies ou matériels sophistiqués pour vivre ou se déplacer en milieu humide à l’époque.

L’apparition des rides sur les doigts est un phénomène naturel qui se manifeste quand on passe un long moment dans l’eau (piscine, bain, pluie). Il a une origine physiologique, car il est provoqué par le système nerveux. De même, il permet à l’homme d’être plus habile en milieu humide.