Peut-on faire du yoga si on n’est pas souple ?

Le yoga une pratique sportive qui assouplit et tonifie le corps, tout en apportant sérénité au quotidien. Au vu de tous ses bienfaits, tout le monde aimerait évidemment s’y adonner. Cependant, le manque de souplesse constitue parfois un frein pour certaines personnes. Pourtant, il ne s’agit pas là d’un réel obstacle. On n’est pas obligé d’être un gymnaste pour faire du yoga. Vous en doutez ? Lisez notre article pour vous en convaincre.

Le yoga est un art de vivre

yoga souplesseQuand on dit yoga, on a tendance à penser à des postures complexes, comme mettre un pied derrière la tête. Ce n’est pas faux, d’autant plus que c’est l’image qu’on utilise le plus souvent pour représenter cette activité dans les médias et sur les réseaux sociaux.

Toutefois, yoga ne signifie pas forcément posture acrobatique. Rappelons qu’il s’agit avant tout d’un art de vivre, d’une philosophie de vie, d’une voie de développement personnel. Assouplir le corps figure certes parmi ses objectifs. Mais l’essence du yoga réside dans l’engagement spirituel du yogi, son engagement à suivre et respecter les principes de cette pratique, incluant par exemple le végétarisme.

Souple ou pas, tout dépend donc du type de yoga que vous voulez pratiquer et des objectifs que vous vous êtes fixé.

De nombreuses nombreuses de yoga sont accessibles à tout le monde

Les images de yogis que vous voyez sur internet sont le plus souvent des professeurs ou des pratiquants de longue date. Vous n’allez pas forcément atteindre leurs niveaux dès vos dix premières séances. Certaines postures requièrent de l’expérience, de la patience et, évidemment, de la souplesse.

Cependant, vous n’êtes pas obligé de réaliser toutes les postures de yoga qui existent. Vous devez connaître votre limite, les limites de votre corps et les accepter. C’est l’une des philosophies que l’on apprend lorsqu’on s’essaye au yoga. Un bon yogi n’est pas forcément celui qui est à l’aise avec toutes les postures, bien que cela aide à nous libérer de la souffrance. Un bon yogi est avant tout celui qui sait trouver la voie du développement personnel et parvient à retrouver l’équilibre entre son corps et son esprit. Cela peut passer par une simple méditation et étude des textes.

yoga posture du cadavreD’ailleurs, il est bon de savoir qu’il existe des postures de yoga qui n’exigent pas beaucoup de souplesse. C’est, par exemple, le cas de la posture dite du « cadavre ». Le yogi ne fait que rester allongé sur le sol. On peut aussi citer dans cette catégorie la posture « Uttanasana ». Concrètement, le yogi va poser ses mains au sol et son bassin plié en deux. Normalement, il doit garder les jambes tendues. Mais en fonction de ses aptitudes physiques, il est aussi possible plier tout simplement les jambes.

Le yoga pour développer la force, l’équilibre et le mental

Enfin, beaucoup de yogis cherchent à assouplir leur corps grâce au yoga. Mais sachez que cette activité peut aussi viser à renforcer tout simplement le corps et rétablir l’équilibre entre le physique et le mental. Si vous manquez de souplesse, vous pouvez donc axer vos efforts et vos exercices sur ces objectifs. En choisissant une tenue adaptée au yoga qui ne gêne pas vos mouvements, vous arriverez progressivement à vous assouplir également.

Dans ce cas-ci, vous avez le choix entre différentes postures simples, mais efficaces. Citons le cas de la posture « vriksasana » dite de l’arbre. Elle requiert très peu de souplesse. L’accent est surtout mis sur l’équilibre et la concentration. Et ce n’est là qu’un exemple parmi tant d’autres.

Bref, l’important est de retenir que le yoga ne rime pas forcément avec souplesse. Vous pouvez ne pas être souple, mais avoir de la force, de la résistance et une bonne capacité à vous relaxer. Le reste dépend de la pratique.